Les 5 choses à vérifier quand j’achète une réplique d’airsoft

hammerhead 4 avril 2018 Pas de commentaire

Les 5 choses à vérifier quand j’achète une réplique d’airsoft

Dans cet article, je vais vous dévoiler les 5 choses à vérifier lorsque vous achetez une réplique d’airsoft occasion

1. L’annonce est-elle cohérente ?

Quand on débute dans l’airsoft, ont peu en effet se faire avoir sur le net par des annonces douteuses. La personne vous promet des performances de folie sur une M4, qui en réalité à des gros problèmes interne. Son excuse :

« Elle fonctionnait pourtant bien quand je l’ai envoyé »

Afin de limiter ce genre de risque, je conseille en général de ne pas acheter une réplique d’airsoft occasion sur internet sans l’avoir vu en vrai et essayé. Néanmoins, si vous souhaitez quand même le faire, regardez l’annonce de plus près et vous pourrez déjà en trier certaines.

  • Par exemple, il a été démontré qu’une personne ne prenant pas le temps d’écrire une annonce sans fautes d’orthographe sera plus à même à ne pas prendre soin de son matériel.
  • Vérifiez que les photos ne soient pas tiré d’internet. Si c’est le cas, demandez de vrais photos au vendeur.
  • Posez des questions au vendeur et voyez si c’est cohérent. Une réplique moyenne, par exemple, considérez cela louche qu’on vous annonce que la réplique à plus de 100m de portée
  • Enfin, demandez une liste exhaustive des pièces d’upgrade dans la réplique. Si c’est une seconde main et que le vendeur ne sait pas vous répondre, demandez lui de se renseigner.

Un vendeur qui s’y connait et qui ne raconte pas n’importe quoi inspire plus confiance.

2. La réplique est-elle en bon état ?

Ca y est, vous allez tester votre nouvelle réplique ce weekend. En pleine course lors du deatchmatch de chauffe, vous drébuchez et tombez réplique en avant. Manque de bol, la réplique avait le corps fissuré et vous ne l’aviez pas vu. Elle est maintenant en 2 morceaux…

Qui a envie d’acheter une réplique cassée ou en mauvais état ? Pas moi en tout cas. Alors, lorsque vous tenez la réplique entre vos mains, vérifiez son état général. Le pire, comme j’ai dit, serait une fissure dans le corps de la réplique ou une pièce manquante. Prenez donc le temps de l’examiner sous tous les angles.

Si le vendeur n’a pas pris le temps de passer un coup de chiffon sur la réplique avant de vous la montrer, fuyez.

3. La réplique fonctionne-t-elle bien ?

Point évident, mais néanmoins essentiel, lorsque vous testez la réplique, assurez-vous qu’elle fonctionne correctement. Voici une petite checklist des points à vérifier lors du test :

  • Les billes remontes bien dans le(s) chargeur(s)
  • Le chargeur tien correctement dans le corps de la réplique
  • le câblage externe de la réplique est en bon état (fil coupé, écrasé, dénudé)
  • La sûreté de la réplique fonctionne correctement
  • Une bille part lorsque vous actionnez la gâchette en mode semi-automatique
  • les billes partent en rafale lorsque vous actionnez la gâchette en mode rafale (même test si réplique équipé de Burst)
  • Demandez comment se règle le Hop Up et testez sont fonctionnement. Commencez Hop Up à zeros puis vissez-le afin de vérifier si le bille prend bien de l’effet.
  • Si la réplique est vendu avec un red dot, vérifier son fonctionnement

Si le vendeur ne veut pas vous faire essayer la réplique en prétextant que vous êtes dans la rue, trouvez un coin tranquille. S’il ne veut toujours pas, fuyez.

4. Et la boite ?

J’ai pour habitude de ne jamais acheter de réplique si elle n’est pas vendue avec sa boite. En effet, cela montre que le vendeur est méticuleux et à pris soin (EN GÉNÉRAL) de la réplique. Vous pourrez également y retrouver tous les accessoires vendues ainsi que la notice, ce qui facilitera grandement la vente dans le futur.

5. Protégez vous

Le jour de la vente, faite remplir un certificat de vente au vendeur, que vous aurez pris soin de préparer.

Voici un modèle :

Je soussigné…………………………………………………………………………………….

demeurant……………………………………………………………………………………….

certifie avoir cédé à M………………………………………………………………………..

demeurant…………………………………………………………………………………………

les biens dont le descriptif suit :

………………………………………………………………………………………………………….

………………………………………………………………………………………………………….

………………………………………………………………………………………………………….

Facture : Oui / Non

n° de série : ……………………………………………………………………………………….

Etat : ……………………………………………………………………………………………….

Le matériel à été testé avant la vente : Oui / Non    Détails : ………………….

……………………………………………………………………………………………………….

Le matériel ci-dessus a été vendu pour la somme de …………… €

Moyen de paiement : ……………………………………………………………………….

Frais de port compris : Oui / Non

Le matériel dispose d’une garantie : Oui / Non   Expiration : ………………..

Commentaires : ……………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………………………………….

Fait à …………………………………………. le …………………………. pour valoir et servir

ce que de droit. en autant d’exemplaires que de parties, soit deux.

Date et signature du vendeur et de l’acheteur.

 

Si vous décidez d’acheter une réplique sans aller la voir, vous allez devoir payer autrement qu’en liquide ou chèque. Dans ce cas, n’envoyez jamais de chèques sans avoir reçu la réplique avant. Privilégiez le paiement par Paypal ou autre plateforme sécurisé.

 

Mots clés :